Back to Top

Conjoncture des entreprises gersoises: Un début d’année en demi-teinte

Conjoncture des entreprises gersoises

Un début d’année en demi-teinte

 

Le solde d’opinion sur l’activité réalisée  au 1er  trimestre 2017  se replie légèrement  mais   l’indicateur  sur l’activité prévue au 2ème trimestre  se redresse.

1 chef d’entreprise sur 2  stabilise ses marges au 1er  trimestre  cependant  les marges restent orientées à la baisse pour 1/3 des chefs d’entreprises

 

Les  niveaux de trésorerie  sont jugés moyens ou satisfaisants par  ¾ des chefs d’entreprises. 

En attente de visibilité, l’indicateur de confiance,  tout comme les effectifs,  sont stables  depuis janvier 2017 .

 

Attentisme en période pré-électorale et crise aviaire

 

Le vide sanitaire pour la filière gras et volailles sur le 1er semestre 2017 marque l’arrêt partiel de l’activité de transformation.

Dans l’aéronautique, les carnets de commande offrent toujours une bonne visibilité.

Une légère reprise est enregistrée dans la construction sur le marché des particuliers tandis que l’atonie du secteur des travaux publics  se conjugue désormais  à l’attentisme pré-électoral.

Dans le négoce de produits et matériels agricoles, la conjoncture reste très difficile.

 

Les commerçants  demeurent pénalisés par la fébrilité de la consommation  et dressent un bilan morose des soldes d’hiver.

 

Pour les professionnels du tourisme, le calendrier électoral impactera la fréquentation d’avant-saison.  Début avril,   ils  disposent de peu de visibilité  sur les réservations mais demeurent optimistes pour la saison estivale 2017.

 

Le secteur des services  enregistre quelques signes de reprise de l’investissement des entreprises.

 

Source : Baromètre  de conjoncture - 1er Trimestre 2017  et premières tendances 2èmes  trimestre 2017 – CCI GERS

 

La CCI remercie  tous les chefs d'entreprise gersois qui participent à ce baromètre 

Télécharger la note complète

Newsletter