Back to Top

Crise aviaire: Soutien de la filière aval

 Grouper nos moyens pour le développement économique du Gers

 

La filière palmipède et volaille fait face pour la deuxième année consécutive à une crise majeure, suite à un épisode d'Influenza aviaire hautement pathogène. 

Des millions de canards et oies ont dû être abattus dès le mois de janvier et un vide sanitaire de 6 semaines imposé dans les élevages à partir du 15 avril.

 

 

C’est l’ensemble de la filière qui est impacté, avec des incidences graves pour toutes les entreprises, y compris pour les activités « aval » : abatteurs, découpeurs, transformateurs, conserveurs, transporteurs, fabricants d’aliments, d’emballages, de cartonnages et d’étiquettes, entreprises de nettoyage…

 

 

Dans le cadre de cette nouvelle crise, les dispositifs de droit commun sont à nouveau mobilisés (activité partielle, report et remise gracieuse de charges sociales et fiscales, le préfinancement du CICE …), complétés par un soutien à la trésorerie des entreprises via une avance remboursable à taux zéro avec différé de remboursement de deux ans.

N’hésitez pas à saisir la Commission des chefs de services financiers et des organismes de sécurité sociale et de l'assurance chômage (CCSF) qui accorde aux entreprises qui rencontrent des difficultés financières des délais de paiement pour leurs dettes fiscales et sociales en toute confidentialité.

 

 

Un dispositif exceptionnel d’indemnisation des pertes économiques subies à l’occasion de l’épizootie 2016 a été notifié par le Ministre de l’Agriculture à la Commission Européenne et la réponse de la Commission est toujours attendue (pertes d’exploitation compensées par une subvention directe).

 

 

Avec les présidents des CCI des Landes, des Hautes Pyrénées et de Toulouse, j’ai co-signé une lettre adressée à Pierre Goguet, Président de CCI France, afin qu’il soutienne cette initiative tant au niveau national qu’européen pour que la Commission donne son accord dans les plus brefs délais. J’ai également rencontré le Préfet du Gers le 14 avril dernier pour défendre les intérêts des entreprises de l’aval.

 

 

La CCI du GERS est plus que jamais mobilisée, en coordination avec les CCI des autres départements impactés, pour défendre cette filière emblématique de l’image du Gers !

 

 

Rémi BRANET – Président de la CCI du GERS –

Source: Le Mot du président  - CCI INFO N° 152 - Mai  2017

Newsletter